Immersion @Carry Nation

Pour les fêtes de Noël nous étions à Marseille, et en avons profité pour nous rendre à Carry Nation. C’est le Bar à Cocktails Prohibition Clandestin emblématique du sud de la France.

Nous avons fait une réservation sur leur site internet pour six personnes, et oui on se déplace en famille. En réponse, nous avons reçu l’adresse secrète du lieu ainsi que le code de la porte d’entrée. Nous nous sommes rendus à l’adresse indiquée, et là … surprise !  Nous sommes devant la vitrine jaune typiquement provençale d’un magasin de souvenirs marseillais. Après avoir tapé le code, on se retrouve dans un magasin de produits provençaux. Nous ouvrons une porte, et, c’est en réalité une penderie avec un passage secret pour se rendre directement au comptoir de Carry Nation. Quelle aventure !!!

Nous sommes rapidement accueillis par le joli sourire de Nadia, habillée dans le style des années 20, qui nous installe dans un sympathique petit salon aux lumières tamisées et musique d’ambiance jazzy.

C’est alors que Thibault, avec son beau chapeau, nous sert des verres d’eau, des biscuits apéritifs et nous offre des minis cocktails de bienvenue : le Cocktail Classique Daïquiri, viennent ensuite des minis cocktails sans alcool à la fleur d’oranger, doux et acidulés. Quelle gentille attention. Ensuite, il nous détaille chaque cocktail de la carte permanente ainsi que celle de la semaine, qui en comportent un large éventail.

IMG_0069

Nous passons commande quand il nous informe qu’une table face au comptoir est sur le point de se libérer. Nous allons nous y installer. Super !! on va admirer les bartender réaliser nos cocktails.

IMG_0127

Certains d’entre nous ont pris des cocktails sur la carte fixe et d’autres sur la carte des 13 desserts de Noël. Luc, le chef barman est venu se présenter tout en nous servant les cocktails.

Pendant la préparation de notre seconde tournée, Thibault s’est installé à notre table afin de nous raconter l’histoire de La Prohibition.

« La Prohibition s’est déroulé de 1919 à 1933 aux Etats Unis. La production, la vente et la consommation d’alcool était interdite. Seules les bouteilles achetées avant 1919 ou sur ordonnance pour cause de dépression étaient autorisées.  Les bars clandestins étaient très rustiques sans confort, quelques fois sans comptoir, fabriqués en bois. Les consommateurs entraient pour boire un shot ou acheter une bouteille et ressortaient rapidement.

Ce qui entraîna le départ des barmans vers d’autres pays, le Canada, Cuba (apparition du Mojito), l’Asie (apparition du Singapore Sling). La France attira de nombreux barmans grâce à la richesse de ses spiritueux mais quelle déception quand il se rendirent compte que la culture du cocktail était peu répandue. Les barmans américains ont apporté leur talent en France, ce qui contribua à l’essor du cocktail en Europe. 

A cette époque les spiritueux étaient consommés directement sortis de l’alambic à 80°, coupés à l’éthanol et non vieillis. Pour le whisky, on parle de Moonshine. Le Cocktail Classique Last Word est le seul cocktail créé pendant la Prohibition. 

Aujourd’hui les bartenders sont fiers de cette période qui a contribué  à la diffusion de la culture du Cocktail dans le Monde. »

On nous a ensuite servi nos cocktails, pendant que Thibault continuait son histoire en nous présentant Carrie Nation.

« Carrie Nation était une américaine originaire du Kansas mariée deux fois. Son premier mari est mort d’alcoolisme et le second était pasteur. Elle était très religieuse, et comme Jeanne d’Arc, Dieu lui parlait, et lui demandait de détruire les bars. A cette époque, les hommes buvaient dans les bars au point d’être soul et rentraient battre leur femme. Du haut de son 1m80 et de ses 80 kg elle caillassait tous les bars sur son passage. Elle en aurait dégradé 80 durant sa vie. Elle fût emprisonnée de nombreuses fois, ses partisans fabriquaient toute sorte de produits dérivés afin de payer sa caution. C’est alors qu’elle choisit la hache comme emblème. Carry signifiant « Porter » en anglais, son nom se transforma en Carry Nation « Porter la nation ».

Nous avons ouvert ce bar le 5 mars 2011 (le 5 décembre 1933 fin de la prohibition) et l’avons appelé Carry Nation afin de rendre hommage à cette période qui a rendu célèbre le Cocktail. »

Au moment de partir, Luc nous a fait déguster leur Barrel Aged Negroni. Ce Negroni vielli en fût au Château des Creissauds, détient le record du plus vieux Barrel Aged Cocktail au monde.

IMG_0151

Le barrel Aged Negroni est moins amer qu’un Negroni Classique, mais a plus de rondeur. Il a des notes boisées très intéressantes. Testé et Approuvé.

Dans quelques mois, vous pourrez déguster à la carte du Carry des cocktails historiques vieillis et affinés par leur soin : Negroni, Sazerac, Bijou …

L’équipe est souriante, accueillante et professionnelle. Ce sont des passionnés. Certes vous allez trouver les prix élevés mais cela vaut le coût. Ce fût une belle expérience, nous reviendrons …

« Pour apprendre quelque chose aux gens, il faut mélanger ce qu’ils connaissent avec ce qu’ils ignorent ». Pablo Picasso

Dessin réalisé par Kevin

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

 

 

 

 

 

Publicités

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. candrig@gmail.com dit :

    Bravo Estelle, tu deviens un très bon reporter, tout y est très agréable visuellement, sans compter que j’y apprends un tas de choses. Bisous bisous Christine

    Envoyé de mon iPad

    >

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de m’aider Christine 😉 Bisous

      Aimé par 1 personne

  2. Christelle Chaumery dit :

    Ce reportage est vraiment complet, détaillé, tres bien écrit , avec vraiment tout les détails de chaque cocktail, de très belles photos qui mettent vraiment le cocktail en valeur.
    Je n’ai qu’un mot à dire BRAVO 👏🏻👏🏻👏🏻 Estelle !!!
    Et je confirme le Carry Nation est vraiment un lieu très sympa, je le recommande fortement , je suis complètement tombé sous le charme !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Christelle 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Christophe dit :

    Merci Estelle pour ce délicieux reportage, à l’image du lieu …
    Je t’invite, à faire connaissance avec un autre lieu décalé à Marseille : Le Chai n° 2.
    Par ailleurs, à partir du mois de juin, dans l’enceinte du Château des Creissauds à Aubagne, le Bar Dans les Arbres est un antres de paix …
    Bises

    Aimé par 1 personne

  4. Jean Marc chaumery dit :

    Merci Estelle de me faire revivre cette soirée très agréable dans ce lieu magique, ou nous avons pu partager ces délicieux cocktails .
    Merci également à toute l’équipe du Carry Nation qui a su nous faire voyager au temps de la prohibition !
    Je ne manquerais pas d’y retourner rapidement et de partager cette adresse avec mes amis.
    Bravo pour le reportage

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Jean Marc

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s