La Maison Castarède : L’art de l’Armagnac

Bonjour à tous,

Nous avons rencontré l’équipe de la Maison Castarède fondée en 1832, la plus ancienne maison d’Armagnac :  Florence Castarède sixième génération de la maison, Olivier Bonnafont le maître de chai et Zoé Loubière, assistante administrative France export.

Florence Castarède nous raconte :

IMG_0473

« L’Armagnac est la plus vieille eau-de-vie de France. Connu au Moyen Age pour ses vertus thérapeutiques. C’est au XVII ème siècle qu’il devient un produit de consommation à part entière.  Le mot Armagnac désigne la famille souveraine, pendant cinq siècles, du comté du même nom. 

Le décret du 06 Août 1936 définit l’Appellation Contrôlée de l’Armagnac et ses trois régions. Situé au cœur de la Gascogne, région la moins polluée de France. Le vignoble armagnacais s’étend, au Sud-Est de Bordeaux:

  • Le Bas-Armagnac, à l’Ouest : L’armagnac noir
  • La Ténarèze, au centre
  • Le Haut-Armagnac, à l’Est : l’Armagnac blanc

Comme le Cognac, l’Armagnac est le produit issu de la distillation du vin blanc. Les cépages utilisés sont :

  • L’Ugni blanc, appelé aussi Saint-Emilion, majoritaire depuis la crise du phylloxéra (1870) : produit des eaux-de-vie fines et de qualité
  • Le Colombard : apporte des arômes fruités et épicés
  • La Folle Blanche, appelée aussi Piquepoult en Armagnac, dominait le vignoble jusqu’au XIXème siècle : produit des eaux de vie fines, souvent florales et d’une grande élégance
  • Le Baco : apporte une rondeur et des arômes de fruits mûrs

Les raisins récoltés fin septembre sont pressés et le jus est mis en fermentation de la façon la plus traditionnelle et naturelle qui soit, sans aucun ajout.

Dès la fermentation terminée, la distillation en continue est pratiquée pendant l’hiver, et doit être effectuée avant le 31 mars de l’année qui suit la récolte. 

La distillation s’effectue dans un alambic armagnacais. La maison Castarède utilise un alambic de 1942, qui a remporté de nombreuses médailles.

A sa sortie de l’alambic l’eau-de-vie est incolore et très aromatisée.

Pour devenir un alcool brun, l’eau-de-vie a besoin de l’apport du bois et de nombreuses années de vieillissement pour s’affiner. »

Olivier Bonnafont, le maître de chai, autrefois distillateur en Calvados, est un passionné, il a apporté une « tendance écolo » à la maison Castarède. Il nous explique :

IMG_0490

« J’ai rejoint la Maison Castarède en mai 2014, car elle a une histoire et du savoir-faire. Le Château de Maniban et ses chais datent du XVI ème siècle. Leur collection de millésime allant de 1893 à 1996.

Au départ, la maison Castarède utilisait 3 cépages pour l’élaboration de leur armagnac, j’en ai intégré un quatrième, le Baco, planté en 2015. J’ai éliminé tout engrais chimique ou levure industrielle. J’utilise des fûts neufs la première année pour obtenir un maximum de tanin, puis l’armagnac est ensuite transféré dans des fûts de chêne déjà utilisés pour acquérir ce moelleux incomparable. Le chêne de nos fûts provient de la forêt des Landes et du Gers, chêne qui se marie parfaitement bien avec nos eaux-de-vie. Il y a entre 5 et 10% de nouveaux fûts par an. Chaque matin j’ouvre les chais pour aérer les fûts avec les vents humides qui proviennent de la mer. »

Nous avons ensuite dégusté une sélection de leurs produits :

10003205_841978372597771_6710539564140456742_n

 

Le V.S (42,5°) :

La dénomination VS en Armagnac indique un âge minimum de vieillissement de 2 ans. Leur V.S a au moins 3 ans de vieillissement en fût de chêne. Il est issu de la propriété située dans le Bas Armagnac. Il est élaboré à partir des cépages traditionnels (Folle Blanche, Ugni Blanc et Colombard).

Puissant et aromatique, il a un nez assez fruité, et un palais plutôt acide.

Le V.S.O.P (40°) :

La dénomination VSOP en Armagnac indique un âge minimum de vieillissement de 4 ans.
Leur VSOP est un assemblage d’eau-de-vie, avec au moins 8 ans de vieillissement en fût de chêne.

Il a un nez et un palais avec des notes de pruneaux.

Le Brut de Fût 6 ans d’âge (59°) :

On appelle « brut de fût », un spiritueux non dilué (sans ajout d’eau) mis en bouteille à la sortie du fût de chêne. Leur Brut de Fût est composé à 100% du cépage Folle Blanche.

Notre coup de coeur : au nez on croirait reconnaître un bourbon. En bouche on retrouve des notes boisées et vanillées.

Le Brut de Fût 8 ans d’âge (52°) :

Il a un nez qui ressemble au Rye, mais a une fraîcheur en bouche.

1992 (40°) :

IMG_0487

Cet armagnac est vieilli 23 ans en fût de chêne.

Il a un nez floral alors que son palais a des notes de fruits secs.

Nous avons passé un agréable moment, aussi nous vous invitons à découvrir leurs fantastiques armagnacs dans leur show room en plein coeur de Paris, 140 boulevard Haussmann dans le 8ème.

Suivez nous pour découvrir prochainement nos recettes cocktails avec les armagnacs de la Maison Castarède.

Dessin réalisé par Kevin

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

 

 

 

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s