Bonne Année @l’Heure du Singe !!

Bonjour à tous,

Comme vous le savez, aujourd’hui c’est le nouvel An chinois et c’est l’année du singe. Quoi de mieux que de le célébrer avec la collaboration du nouveau bar à cocktails toulousain : l’Heure du Singe.

unnamed5
Crédit photo : L’Heure du Singe

L’Heure du Singe a été créé par Morgane et Nicolas, anciens de la Conserverie à Paris (respectivement directrice et bartender).

Qui êtes vous ?

unnamed2
Crédit photo : L’Heure du singe

Morgane : « Je suis diplômée d’un master en gestion hôtelière et tourisme international. Je me suis enrichie de multiples expériences en France et à l’étranger (Etats-Unis/Australie), dans le management en hôtellerie et restauration haut de gamme. Arrivée à Paris au début de la vague des bars à cocktails, j’ai géré un bar rue Sentier de façon à ce qu’il devienne un lieu incontournable à une époque où les parisiens ne connaissaient que très peu ce genre d’établissements. Quatre ans plus tard, le challenge est réussi et je compte bien réitérer l’expérience dans la ville rose. »

Nicolas : « Menuisier pendant près de dix ans à Toulouse, j’ai tout plaqué pour apprendre le métier de barman (mixologiste) en Angleterre il y a six ans. De retour en France après deux ans à me former sur les cocktails et spiritueux, j’ai travaillé dans des bars à cocktails, brasseries et restaurants toulousains. J’ai voulu parfaire ma formation en allant à Paris dans un bar où je viens de passer deux ans de bonheur à l’apprentissage des produits frais et haut de gamme et où j’ai rencontré Morgane. »

Pourquoi vous êtes-vous implantés à Toulouse ?

Morgane : « Toulouse est la 4ème ville de France avec quasiment 500.000 habitants, elle compte seulement deux établissements de ce genre. Montpellier est presque deux fois plus petit et compte pourtant plus de six bars à cocktails. On se dit que Toulouse a du retard à rattraper.

Mais surtout, Nicolas étant toulousain et moi nîmoise, c’était l’occasion de revenir vers nos proches. »

Comment avez vous trouvé ce nom ?

unnamed3
Crédit photo : L’Heure du Singe

Morgane : « L’arrière grand mère de Nicolas avait un bar à Toulouse dans le quartier de St Cyprien, dans les années 30. Ce bar s’appelait le Boby Bar, Boby était le singe de la maison et l’attraction du quartier, il vivait littéralement dans l’établissement. C’était l’occasion de faire un clin d’oeil à l’histoire familiale. 

On a donc imaginé ce singe, qui après avoir passé des années dans sa tanière à apprendre la création de cocktails et le processus d’élaboration des produits … était revenu : c’était l’Heure du Singe !! »

Quel est votre concept ?

unnamed
Crédit photo : L’Heure du Singe

« Un bar à cocktails principalement mais pas uniquement puisque nous proposons également une bière et quelques vins. Pour accompagner le tout : des pépites de petits producteurs. Vous pouvez déguster un gouda à la truffe, un chorizo aux épices de Madagascar, un boudin à la viande, ou encore de la saucisse de foie.

L’idée est de proposer des produits de qualité surprenant et qui ne se trouvent pas partout. Notre carte change régulièrement, déjà trois fois depuis la semaine dernière. Pour l’instant on teste de nombreuses recettes. On voit ce qui plaît ou non et ce qui éveille la curiosité. Nous devrions fixer notre carte d’ici la fin du moi pour la renouveler au printemps.

Pour la décoration intérieure, nous sommes partis sur les mêmes critères. On voulait un cadre chaleureux et élégant tout en bousculant un peu les codes. Par exemple, tout le réseau de câble électrique est apparent et court le long des murs pour créer une impression de circuit imprimé. Le comptoir en chêne rouge est composé d’une grume d’arbre qui a été simplement poncée sur le dessus pour faire une surface plane mais les courbes et le veinage de l’arbre ont été conservés sur les côtés. Pour le back bar, sur les conseils de notre architecte Elsa Viers, qui a assuré le suivi du chantier, nous nous sommes inspirés du travail de Charlotte Perriand (architecte et designer des années 30 aux années 90).

Pour la musique : idem. On propose une sélection éclectique, accessible mais originale. Le week-end nous faisons appel à des dj. »

Parlez-nous de votre projet de financement :

« Nous avons lancé un financement participatif sur KissKissBankBank pour financer une machine à glace Hoshizaki, écolo avec une GRANDE capacité de stockage (on a trop de mauvais souvenirs de services où on s’est retrouvé en rupture de glace alors que la soirée battait son plein).

L’idée du financement participatif nous est venu du fait que notre entourage demandait régulièrement comment nous donner un coup de main, le crowdfunding était un bon moyen de faire participer le plus grand nombre à notre aventure. C’était aussi une façon de rendre accessible des produits comme le Old fashioned avec notre sirop Cola maison et surtout raconter l’histoire du Boby bar et rendre hommage à l’histoire familiale nous tenait particulièrement à coeur. »

Comment avez vous songé aux cocktails embouteillés ?

« L’idée existe déjà dans quelques établissements. On trouvait cela ludique et un bon moyen de créer un « moment » avec les clients. Il se trouve aussi que pour l’organisation du service cela permet d’optimiser nos forces. Quand on a songé au projet participatif et aux rétributions que l’on pourrait proposer, l’évidence est apparue. Il fallait une rétribution à l’image de notre concept et facile à expédier. Ce qui nous permet de faire goûter nos cocktails aux contributeurs qui ne sont pas forcément à Toulouse. »

Comment s’est passée votre soirée d’inauguration ?

Nicolas : « Nous avions à peine vissé le dernier écrou et préparé les premiers sirops que nous nous sommes fait littéralement envahir. Nous n’étions pas vraiment prêts mais on a tenu bon. Les potes sont venus en renfort et la soirée s’est super bien passée. Les clients étaient enchantés, nous étions ravis de voir que nous étions à ce point attendus. On n’aurait pas pu imaginer une meilleure soirée de lancement. »

Il y a-il un cocktail signature que vous souhaitez nous présenter ?

« Pour le nouvel An chinois qui se trouve être l’année du singe, nous avons choisi de créer un cocktail surprenant, épicé avec des notes aigres douces, nous l’avons nommé Le Beijing Limited. »

unnamed6
Crédit photo : L’Heure du Singe

Matériel :

Ingrédients :

  • 2 cl de jus de citron vert
  • 2 cl de sirop de vinaigre de riz et sauce soja maison
  • 1 cl d’Olorosso Valdespino
  • 4 cl de Moutai 5 ans d’âge (originaire de la province du Guizhou)
  • 2 traits d’Aromatic Angostura Bitter
  • Ginger beer
  • 1 branche de basilic thaï fraîche
  • 1 demi citron vert
  • 4-5 glaçons
  • glace pilée

Méthode :

« Le Moutai apporte une fraîcheur franche, l’Olorosso un coté boisé, la ginger beer et l’Angostura apportent un côté épicé. Le sirop donne des notes aigres-douces de vinaigre de riz et sauce soja. L’aigre-doux étant la saveur incontournable de la cuisine chinoise. »

Qu’est ce que le Moutai ?

unnamed7
Crédit photo : L’Heure du Singe

« C’est un alcool traditionnel chinois datant de + de 2000 ans à base de sorgho, se mariant très bien avec les plats asiatiques. »

Qu’est ce qu’on peut vous souhaiter pour le futur ?

« Une loooongue et belle vie à l’Heure du Singe ! »

Sur ces beaux voeux, nous vous souhaitons une Bonne Année du Singe.

L’Heure du Singe, 59 rue Riquet à Toulouse

Horaires :

  • Du lundi au vendredi : 18h – 2h
  • Le samedi : 18h – 3h
  • Ouverture le dimanche : prochainement

Avec l’immense collaboration de Morgane et Nicolas.

Dessin réalisé par Kevin

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s